Bien réaliser mon Chaturanga

Écrit par Mathilde Guibert

17/03/2023

Comment bien réaliser mon Chaturanga (pompe yogique) ?

Je pense qu’il est essentiel de décortiquer cette posture, d’une part car elle revient dans presque tous les cours de yoga Vinyasa et Ashtanga et d’autre part car on peut facilement se faire mal au dos en la réalisant.

Très régulièrement, je constate qu’on l’envisage comme une pompe classique, avec les coudes vers l’extérieur. Le dos se creuse souvent en premier, un peu comme un burpees.
Bon bon bon, reprenons les bases et vous verrez que ça change tout !

▪️ Déjà, sachez que vous pouvez vous placer sur les genoux.
▪️ On cherche l’alignement. Le bassin n’est ni relâché (votre dos ne vous remerciera pas sinon …), ni complètement relevé. Il reste neutre et même en légère rétroversion (pubis vers l’avant).
▪️ Les coudes partent vers l’arrière. Ils se collent contre les côtes (vous pouvez même sentir votre peau/tee-shirt/brassière avec).
Avant de fléchir, on peut vérifier que l’œil du coude (la pliure) est bien dirigée vers l’avant.
Et si on est à l’aise, on peut se repousser légèrement vers l’avant.
▪️ Imaginez-vous comme une planche solide. Tout reste aligné !
▪️ Idéalement, on descend juste au-dessus du sol puis on remonte en chien tête en haut. Mais si besoin, on peut aller jusqu’en bas et toucher le sol avec la poitrine (toujours sans relâcher le bassin en premier !).


Voilà, vous savez tout ! Alors, ça passe mieux ?

Ces articles pourraient vous intéresser

Je ne sais pas faire

Je ne sais pas faire

Ça me fait toujours sourire (avec bienveillance) lorsque je publie une vidéo d'une posture que je ne parviens pas à...

0 commentaires

Reçois un cours gratuit !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour suivre nos actualités et recevoir un cours gratuit !

Inscription réussie ! Regardez vos mails pour la suite.